Hellcats ? Quand même bien de la merde

11 Sep

Hellcats, c’est la nouvelle série US sur le cheerleading.

Étant moi-même une adepte de cheerleading et ayant notoirement mauvais goût (j’ai vu tous les épisodes de Stargate SG1 et Stargate Atlantis après avoir vu 40 fois le film éponyme), je pensais avoir trouvé MA nouvelle série qui me ferait patienter en attendant la prochaine saison de Glee. Déception.

Mais déjà, on replace le débat.

Une cheerleader n’est pas une pompom girl.

Une cheerleader est une gymnaste ; une pom-pom, une danseuse.

Le cheerleading, c’est ça :

(pas de pom-pom, pas de mecs en short courant derrière un ballon, les cheerleaders sont des femmes athlètes indépendants)

Alors Hellcats, pourquoi c’est de la merde ?

  • Parce que la blonde aux cheveux gauffrés qui n’a pas une thune, c’est surfait.
  • Parce qu’on fait pas des flips / saltos / full du jour au lendemain
  • Parce que la session de try-outs est risible tellement cela n’a rien à voir avec la réalité
  • Parce que le côté « les cheerleaders sont des biatchs avec les autres », lolilol. Les premières personnes envers qui nous sommes de vraies putes, ce sont les autres filles de l’équipe soyons claires et quand t’as fini de t’en prendre à ton équipe, tu t’en prends à l’équipe concurrente. Pas de temps à perdre avec les non-cheer, surtout quand tu te tapes 20 heures de sport par semaine.

Tout ça, ça me fout bien le seum comme on dit dans mon équipe (de jeunes de 10 ans de moins que moi). J’en ai marre de voir s’étendre un sourire narquois sur le visage des filles à qui je dis quel sport je fais.

Je peux lire « ah parce que remuer son cul sur un terrain de foot c’est faire du sport ? » sur leur visage. Et dans 50% des cas elles me répondent « ah oui, moi je fais de la gym suédoiiise 2h par semaine c’est vachement bien, ça fait bien travailler la cardio« . Elles ont l’impression de dégouliner d’awesomeness en énoncant les mots « gym suédoise », alors que putain c’était en 2008 qu’il était cool de faire de la gym suédoise, QUOI.

Du coup, j’essaye d’expliquer que non, je ne remue pas mon booty sur un terrain de foot, que je n’ai pas besoin de faire spécialement « de la cardio » quand je passe autant d’heures par semaine à sauter en l’air, que je n’ai pas de ponpom, qu’il y a des hommes dans mon équipe et que c’est probablement les mecs les plus balaises que j’ai touché de ma vie, que non ils sont pas gays et qu’il ne portent pas de jupettes.

Et si je n’ai pas mon iPhone et de la 3G à portée de main, c’est mort. Elles me regardent avec un sourire presque agressif de « non mais tu vas pas me faire croire que c’est plus époustouflant que mon signe extérieur de wannabe bonnasse la gym suédoise quand même ? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :