5 choses que vous devriez savoir de moi

10 Oct

Maxine m’a mise au défi de vous raconter 5 choses inavouables sur moi. Sachant que je fais globalement que dans l’inavouable ici, du coup c’est pas simple. Je crois que la règle veut que j’invite d’autres blogueurs à en faire autant mais en fait je connais pas trop de blogueurs, ou alors ceux que je connais, je sais déjà ce qu’il y a de totalement inavouable chez eux…

  • Première chose :

Chez moi, c’est chez moi. Que ce soit chez mes parents, en coloc, en chambre d’étudiante, c’est CHEZ MOI. Faire venir un mec chez moi est un effort proche d’être insurmontable. Et les seuls qui sont venus chez moi dans mon ancienne coloc, ont dormi (avec moi, je suis pas complètement sauvage) dans le canapé lit sous ma mezzanine. Je prétextais que j’avais monté seule ma mezzanine (femme indépendante + 5 points), et que du coup je l’avais mal fait (flatte l’ego du mâle + 10 points) et qu’on était OBLIGE de dormir dans le canapé lit (héhé). Pieux mensonge JE L’AVOUE, j’y ai fait dormir des épaves de 90 kilos après des soirées de très grande ivresse.

  • Deuxième chose :

Je hais le téléphone. Je n’appelle jamais. Je ne réponds que sur des malentendus, type « j’ai décroché sans faire exprès« , et ma messagerie est saturée à longueur d’années. Je hais l’idée que n’importe qui puisse venir te sonner n’importe quand, et que toi, BIM, tu sois obligée de décrocher / rappeler / écouter un message à la con « ouais c’est machin rappelle-moi« . Si je veux.

  • Troisième (et quatrième) chose :

J’ai très mauvais goût (d’après vous autres). Culotte verte au liseré panthère, All Saints à fond dans mon iPod, vernis à paillettes, collants bleu schtroumpf, Nescafé et pas nespresso, Père Noël torse-nu en fond d’écran, je n’épargne rien ni personne. Chaque jour est une lutte pénible pour ne pas me marginaliser. Chaque rencontre est source d’interrogations : vaut-il mieux tout de suite faire péter l’ensemble Batgirl et lui dire que c’est ce qu’on a de pire ou y aller crescendo ? (je mens, j’aime pas les ensembles et en fait j’aime même pas porter de soutifs. Ce paragraphe compte double du coup)

  • Cinquième chose :

Je mens systématiquement sur le nombre d’hommes que j’ai connu. Je dis toujours 9 et je vous encourage à en faire autant pour qu’on cesse tous de poser cette question.

10 Réponses to “5 choses que vous devriez savoir de moi”

  1. littlelilyofthevalley 10 octobre 2010 à 12:07 #

    Bon pour les All saints, je comprends… Pour les 9 mecs aussi, et d’ailleurs, je dit toujours 15 au lieu de 25, mais t’as raison, descendre à 9 automatiquement, ça le fait. 5 aussi c’est pas mal… 😉

  2. Célibataire et Stupéfiante 10 octobre 2010 à 13:16 #

    Ah, moi aussi, des fois j’ai mauvais goût. lol

  3. maxine 10 octobre 2010 à 13:16 #

    J’adore la cinquième chose… Il y a dix ans de ça, un mec avec qui je suivais un stage et que j’aimais bien m’avait demandé avec combien de mecs j’avais couché, et moi transparente j’avais répondu: « hmmm.. aux alentours de 25-30 je pense… » là le mec blêmit et me dit « Mais t’es une salope en fait ?!!  » je suis restée comme deux ronds de flanc. Maintenant je réponds « Tu veux dire les mecs dont j’ai souvenir ?  » Ça calme en général (en vrai je me rappelle de tous)

  4. Les filles pensent que.... 10 octobre 2010 à 20:42 #

    Bien evidemment qu’il fait mentir sur le nombre de ses amants… à défaut de mentir, on élude… comme ça on garde notre mystère 😉

  5. Fabien 10 octobre 2010 à 22:07 #

    Jeu très amusant que ces 5 choses inavouables.

    J’ai l’impression que nous sommes très peu à avouer le nombre exact de nos amants/amantes. C’est toujours trop ou pas assez.

  6. Lara 11 octobre 2010 à 07:11 #

    Je suis ravie de voir qu’on se complait entre mytho :p

    @maxine bon, moi je n’ai eu que 9 amants donc j’ai du mal à imaginer, mais je suis scandalisée qu’on puisse trouver choquant 25-30 amants! 😉

    • maxine 13 octobre 2010 à 21:43 #

      Voui, mais je suis plus vieille que toi my darling…

  7. Lolilol 11 octobre 2010 à 15:06 #

    Si on récapépète :

    1- Tu es foncièrement inhospitalière ;
    2- Tu abhorres viscéralement les intrusions surprises ;
    3- Tu camoufles tes tendances régressives par un mauvais goût de bon aloi ;
    4- Tu lèves ton haut pour mieux t’accrocher à ton bas ;
    5- Tu évites résolument de regarder la vérité en face.

    Avec ce billet en apparence léger voire burlesque, tu voulais partager avec tes lecteurs ton sens de l’auto-dérision, mais en réalité, ce que tu leur offres – bien involontairement, évidemment – c’est une plongée dans les profondeurs de ton âme tourmentée de jeune femme partie se réinventer au bout du monde.

    Voilà, ça te fera 50 euros l’analyse.

  8. Lara 14 octobre 2010 à 02:45 #

    @maxine was joking. je suis tout à fait dans cet ordre d’idée.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Oh, j’ai oublié de me présenter… « Insoutenable légèreté - 17 octobre 2010

    […] de rebondir sur l’article de Lara, celui qui parle de 5 choses que vous devriez maintenant savoir par coeur. Parce qu’on y voit […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :