Parisians don’t sleep alone*

9 Jan

* titre largement inspiré de l’ouvrage « French Women don’t sleep alone » que je n’ai évidemment pas lu

Être une Parisienne mignonne et pas farouche, c’est l’assurance, passé les 25 mecs au compteur passé 25 ans, d’avoir une vie sexuelle aussi divertissante et variée que votre vie sociable. On enchaîne les cellules sociales « Mes potes de Publicis » / « Mes copines de lycée » comme on enchaîne les mecs « Le Journaliste » / « Celui qui a des caleçons Guitar Hero » dans l’aisance la plus paranormale du monde. On voudrait  bien s’en plaindre, parfois même, on s’en plaint hypocritement, mais la vérité c’est que cette instabilité affective est devenue un rythme et que le seul truc qui puisse encore nous étourdir dans des moments d’intense romantisme, c’est la perspective de vivre comme les gens normaux. Qu’on ne fréquente plus d’ailleurs.

Passé 25 ans, Paris se divise en 2 clans, les gens mariés et les gens inmariables. Un peu comme les Parisiens du bus et les Parisiens du métro. Les 2 clans ne s’opposent pas. Les gens mariés deviennent une masse inconnue, surement hétérogène, mais tellement lointaine qu’on sait pas bien ce qui s’y passe. Les gens mariés rejoignent le cortège des trucs qu’on connait pas et qui ne nous intéressent pas, genre « La Province ». Parfois, ils y bougent même, en province. On s’en fout.

5 fruits et légumes par jour 5 amants par mois, baiser varié ne demande aucun effort. A vrai dire, le seul véritable effort en la matière, est celui de lever pied. Arrêter de coucher avec les mecs qui nous font envie parait être un effort aussi insurmontable que de d’arrêter le vin rouge et les Marlboro Light. On essaie tous, parfois, de recoller à un modèle de vie plus standard. Ça ne marche pas.

Finalement, comme le disent LesParisiens.net, être en couple à Paris c’est comme rester fidèle au même produit dans le plus grand supermarché du pays.

9 Réponses to “Parisians don’t sleep alone*”

  1. Mlle Toutouille 9 janvier 2011 à 14:03 #

    Je veux revenir à Paris pour avoir une vie sexuelle remplie remplie.

  2. Madmoiselleroro 9 janvier 2011 à 17:00 #

    Ah paris….

  3. Elle & Lui 9 janvier 2011 à 17:43 #

    Il y a aussi les gens non mariés mais en couple, qui sortent et s’éclatent comme les célibataires et avec leurs potes célibataires, à la seule différence qu’ils n’ont pas à se prendre la tête sur le partenaire sexuel de la soirée à venir, et qui les soirs de farniente intense, en boule sur le canapé devant une émission bien honteuse comme il faut, sont très contents de pouvoir partager ce moment à deux sans autre prise de tête.

    Elle de Duo D’Idées

    • Lolilol 9 janvier 2011 à 18:36 #

      « se prendre la tête sur le partenaire sexuel de la soirée à venir »
      « en boule sur le canapé devant une émission bien honteuse comme il faut »
      « pouvoir partager ce moment à deux sans autre prise de tête »

      – Peur de l’aventure
      – Comportement régressif
      – Tropisme neurasthénique

      Mais bravo, c’était bien tenté, on a presque eu envie d’essayer.

    • Jim 10 janvier 2011 à 22:53 #

      J’adore la réponse de Lolilol 🙂
      Mais je suis d’accord avec Duo D’Idées.

  4. Ginie et son paillasson 9 janvier 2011 à 19:20 #

    Ce doit être l’effet Tour Eiffel…

  5. Thibaut Octave 10 janvier 2011 à 00:21 #

    L’inverse est également vrai pour les hommes. Pas simple de s’assagir.

  6. Resh 19 janvier 2011 à 23:03 #

    Je dois être bizarre, parce qu’en tant que mec, Paris c’est le pire endroit que j’ai pu essayé pour trouver une copine valable.
    Peut-être aussi parce que je supporte pas plus les conasses prétentieuses et leur petit jeu que tout mes concurrents à qui parait il, je dois essayer de ressembler.
    A Paris j’avais vraiment l’impression d’être dans une espèce émission de real TV géante pleine d’hypocrisie de compétition et d’arrivisme entre écervelé(e)s sans âmes ni intérêt.
    Dieu que c’est bon de retourner dans son bled de bouseux.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Tweets that mention Parisians don’t sleep alone* « Insoutenable légèreté -- Topsy.com - 9 janvier 2011

    […] This post was mentioned on Twitter by Margaux Bergey. Margaux Bergey said: RT @silegere: Être en couple à Paris c'est comme rester fidèle au même produit dans le plus grand supermarché du pays http://fb.me/ONMfJRTS […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :