Mieux vaut queutard, que jamais…

28 Fév

L’autre soir, on se faisait une petite dinette entre filles comme j’aime, et l’une d’entre nous évoque son dernier crush en date en concluant : « Mouais, si ça se trouve c’est encore un gros queutard »

Sauf que moi, j’ai une tendresse toute particulière pour les queutards… Je les trouve plutôt sympathiques même.

Je ne parle pas de ceux qui ramassent de la meuf pour faire du chiffre, eux ce sont des comptables, je parle de ceux qui aiment vraiment ça, sans complexe et sans la vague idée derrière le crâne de nous embrouiller pour parvenir à leurs fins. Les hommes qui aiment la chair, les amoureux des femmes, qui sont bien incapables d’en choisir une seule mais se font un principe de contenter toutes celles qui passent entre leurs bras. C’est vrai, c’est un peu prétentieux de leur part, mais par les temps qui courent, tomber sur un véritable épicurien du sexe n’a pas de prix, même si on sait qu’on ne le gardera pas pour soi toute seule.

D’ailleurs on ne leur demande rien de tel, juste de remplir les promesses qu’ils avancent… un peu d’émotion forte, de frissons sensuels et une bonne dose d’imagination, ce dont ils ne sont pas avares. Ce ne sont pas toujours des têtes mais le peu de temps qu’on passe avec eux, on ne s’ennuie jamais car à force de côtoyer la gent féminine, et accessoirement de l’apprécier, ils ont plus d’un tour dans leur sac pour la faire grimper aux rideaux.

Alors évidemment on peut leur reprocher leur manque d’engagement, s’énerver qu’ils ne prennent rien au sérieux, mais pourquoi faire ?

Ils ont au moins le courage d’assumer ce qu’ils ne sont pas, des hommes fidèles, est-ce qu’on reproche à un morceau de chocolat de ne pas avoir la même valeur nutritionnelle qu’un morceau de poulet ?

Non !

En plus, un bon queutard devrait être remboursé par la sécurité sociale parce qu’il n’y a rien de plus efficace pour la self-esteem d’une femme qui douterait un peu de son sex-appeal. Entre ses mains, on se sent désirable, chiennasse sexy en diable et mise en confiance, avec lui on s’autorise la brouette chinoise des inédits à côté desquels on serait passée avec n’importe quel amant lambda. Par ailleurs, il répond toujours présent dans le périodes de misère sexuelle et si on a besoin d’un complice pour se remettre en selle, ce qui est loin d’être négligeable.

Il ne nous emmerde jamais avec ses théories de docteur ès Q, il ne parle pas, il fait. Et si nos relations intellectuelles avec lui peuvent manquer cruellement de densité, ça nous donne une bonne raison pour ne partager avec lui que l’exceptionnel.

Alors c’est vrai que le mot « queutard » n’est pas très élégant et ne rend pas vraiment justice à cet altruiste des temps modernes (!). Je lui préfère d’ailleurs le mot « jouisseur », mais bon,  je ne vais pas pinailler après avoir rendu au queutard ses lettres de noblesse tout de même !

25 Réponses to “Mieux vaut queutard, que jamais…”

  1. Coeur2fraiz 28 février 2011 à 19:59 #

    Magique ! C’est tellement vrai !
    On les aimes vraiment ces queutars là !

    super article j’adore 😉

  2. Alice 28 février 2011 à 21:15 #

    Le queutard c’est la salope au masculin.
    Moi je trouve les vraies salopes touchantes et les queutards j’aime bien quand ils me touchent!

    Leur regard et leur désir me font du bien.
    Pourquoi les mépriser? Tant qu’ils ne mentent pas sur qui ils sont.
    Il faut admettre qu’on y trouve notre compte, en tout cas moi je les aime 🙂

    • marlasemarre 28 février 2011 à 21:46 #

      On est bien d’accord…

  3. Ytreza 28 février 2011 à 22:19 #

    Bof.

    • marlasemarre 28 février 2011 à 22:24 #

      Venant de vous, c’est un compliment…

  4. Ytreza 28 février 2011 à 23:38 #

    Vous me cernez mal, ma chère, je suis plutôt le genre de garçon qui souffre, dans la relation. Bouhou.

    • marlasemarre 28 février 2011 à 23:49 #

      Et comme un chien qui s’est blessé la papatte, vous avez tendance à mordre quand on vous approche… Si si je vois tout à fait.

  5. Petula 1 mars 2011 à 11:47 #

    Génial !

  6. Anthony 1 mars 2011 à 11:49 #

    @marlasemarre Rien à dire sur le billet mais ton avatar me fait penser à MAM, ce qui me pertube un peu.

    • marlasemarre 1 mars 2011 à 13:33 #

      C’est dur d’être à ce point contaminé… tu as pensé à en parler à ton psy ? 😉

  7. Matthias "LeReilly" Jambon-Puillet 1 mars 2011 à 11:51 #

    Je valide. Enfin, je me comprends.

  8. Oui-Oui 1 mars 2011 à 13:55 #

    C’est intéressant cette attirance qu’elles ont pour les espèces inférieures (chiens, chats, poneys, @dugomos, queutards, etc…)

  9. femme en chair et en papier 1 mars 2011 à 13:59 #

    Ravie de voir par écrit ce que je pense et dis à qui veut bien l’entendre. Je pensais être la seule à aimer les queutards.

    J’ajouterais une raison supplémentaire, ils sont faciles à « attraper ».

    Et le coup de queutard devrait être remboursé parce que le sexe c’est bon pour la santé !

  10. az 1 mars 2011 à 14:50 #

    Réduire les hommes au rang de godemichet évolué n’est guère plus élégant que lorsqu’un homme réduit les femmes au rang d’objet sexuel.

    Mais je dois concéder que si cette pratique ne nous honore guère : homme ou femme, elle est toutefois éminemment plaisante (pt1 qu’elle était bonne c’te chienne!!!).

    Oups, ça m’a échappé, désolé.

    • marlasemarre 1 mars 2011 à 15:00 #

      Je ne réduis pas le queutard au rang de godemiché, je n’ai pas de tendresse pour mes sex-toys. C’est un peu réducteur de penser que ce lorsqu’on n’échange que du physique avec quelqu’un on le relègue à l’état d’objet, non ? Personnellement je ne vois pas les choses comme ça, et le spirituel n’a pas à mon sens cette supériorité sur l’instinctif, les deux me sont nécessaires.

  11. David 1 mars 2011 à 20:11 #

    Je m’appelle David, j’ai 40 ans au mois d’aout, je loue des voiliers à St Martin aux Antilles Françaises et suis totalement indépendant financièrement.

    Si vous voulez passer des chouettes vacances sous les cocotiers, ou si vous voulez qu’on se retrouve à New York, Miami ou même à Paris (je rentre 2/3 fois par an), ce serait avec grand plaisir.

    Je suis hygiéniquement viable, raisonablement gaulé, et un peu marrant aussi.

    Je serai fou amoureux de vous pour de vrai, juste pas pour toujours.

    Des bises

    D

    • marlasemarre 1 mars 2011 à 20:19 #

      Ah ben ça a le mérite d’être clair…. Je vais demander à mes copines du blog si j’ai le droit de consommer mes lecteurs 😉 Blague à part je préfère les rencontres IRL au virtuel.

  12. Wiseman 2 mars 2011 à 14:40 #

    lol Marla tu m’as bien fait rigoler, sachant que je me retrouve beaucoup dans ta description
    ceci dit, les rencontres IRL, chapeau ^^

  13. Winniethepoo 18 mars 2011 à 11:31 #

    Bravo, enfin un peu de reconnaissance ! Mais certains de ceux cis savent aussi parler, ça peut être utile ! M’enfin pourquoi ne pas demander les deux ? « Sois beau et taits toi » maintenant ? Ahh, si tout le monde pouvait penser comme cet article, ce serait magique 🙂

    • marlasemarre 18 mars 2011 à 14:08 #

      Je n’ai jamais dit que les queutards étaient des idiots, loin de là. Certains le sont, ne nous voilons pas la face, mais ceux que je décris ici, non. Je dis que « ce ne sont pas TOUJOURS des têtes » et que les échanges pouvaient manquer de densité intellectuelle (perso je n’ai pas besoin qu’on me cite du Sartre quand je m’envoie en l’air), ça ne veut pas dire que j’aime les débiles profonds. Ceux dont je parle ont une intelligence du plaisir qui n’est pas à la portée du premier abruti venu et c’est ça que j’aime.

  14. Winniethepoo 18 mars 2011 à 14:20 #

    D’accord, j’avais pas saisi de cette façon ^^ Oui, beaucoup le sont, j’imagine ! Et puis Sartre, franchement ça va trop loin, pas besoin d’aller se faire mousser avec du pur intellect ! ^^
    Vu comme ça, je suis d’accord, et l’intelligence du plaisir devrait être répandue internationalement ! On devrait avoir des cours de plaisir étant jeunes :p
    Le fait est qu’on a trop vu des mecs sortir « un ptit zouk et puis on monte », aucune parole échangée, même aucun point commun, arriver avec une séance de sexe minable et redescendre aussi sec. Cet esprit est assez horripilant. On a besoin de respect mutual, il ne s’agit pas seulement de se dévorer, il faut profiter aussi de la sensibilité de l’autre !

  15. gbehomin 19 mai 2011 à 17:14 #

    hey je suis d’accord avec toi à 200%. C’est vrai je suis un quetard comme tu le décris et je l’assume. ON adore le sexe mais le mieux c’est quand on l’associe à de la séduction pure et dure, on aime mais on prends pas tout non plus.
    C’est vrai on a du mal à s’attacher mais cela nous arrive aussi.
    Et tu raison sur un point,il n’y a rien de plus beau que de voir une femme heureuse après une bonne escapade.
    Un DERNIER et grand SECRET, on cherche tous la femme qui va nous rendre fidèle celle qui va surpasser toutes les autres pas par sa beauté mais par sa façon d’être, son charme… Bref un evrai femme

  16. lucile/kat 20 janvier 2013 à 13:42 #

    je ne pense pas avoir la même definition du queutard qui pour moi baratine la fille inaccessible en lui disant je t’aime juste pour avoir une nuit avec elle. En plus ils sont pas doués au lit. Par contre le seducteur ca c’est autre chose…

    • marlasemarre 18 mai 2013 à 19:19 #

      Pour moi ça, c’est un manipulateur 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :