Ce que sème le vent…

20 Juin

J’ai cru que c’était le vent, le coup sourd contre ma porte. Je m’étonne de te trouver sur mon palier. Tu me colles une main sur la bouche, les discussions ont assez duré, les négociations aussi. Il faut battre le « faire » tant qu’il est chaud.

Inutile de parler…

Tu me regardes sans sourire, tu te fous de savoir que ce que tu es venu chercher soit vilain ou divin mais tu vas le prendre, sans autre forme de procès. Tes caresses ressemblent à une punition, comme si tu voulais me faire payer le désir que tu réprimes depuis des mois. Tu as le souffle court et j’ai le feu aux joues… J’attrape ta paume qui pétrit mes seins par le poignet et la suspends en l’air comme pour marquer la pause, entre la boucherie que tu es en train de commencer et ce à quoi j’aspire.

Inutile de parler…

Je repose tes mains doucement sur mes hanches pour te donner le La, elles glissent dans le creux de mon dos et je me sens quitter le sol. Ton souffle s’est un peu apaisé, je le sens chaud et presque régulier dans mon cou tandis que tu pars en reconnaissance vers mes terres inconnues. Tes doigts s’immiscent dans mes mystères, j’aime la façon dont ta paume appuie sur mon pubis et ton pouce me crochète. Je suis comme une boule qui tourne sur ton doigt, tu tiens les rênes, je pourrais m’emballer…

Inutile de parler…

Je défais ta ceinture et te trouve au garde à vous, tige douce et dure que je veux en moi. Je la titille, je la flatte, je la provoque. Tes yeux se ferment, tu n’as plus le monopole du contrôle… mais ça ne dure pas.  Je te déteste quelques secondes de m’arracher cette dentelle noire qui m’a couté un bras, mais juste quelques secondes… Celles d’après je suis boite à musique et piano à soupirs… Tu me prends verso, debout contre la table, ma jupe retroussée en haut des fesses, c’est juste un peu brutal sans jamais être violent. Une main presse ma nuque, l’autre impose le rythme sur mes reins.

Inutile de parler…

L’étreinte est intense mais elle est fugace et relève plus du coup de grâce. Dans la B.O. de nos ébats, mes décibels te laisse coi… L’explosion de plaisir n’a d’égal que le soulagement qui s’ensuit et quand j’ouvre les yeux, tu es déjà parti. Ma main reste encore quelques minutes entre mes cuisses, le doigt collé sur la détente, le temps de retrouver mes esprits. Il est 6h, je n’ai plus sommeil.

J’ai cru que c’était toi, le coup sourd contre ma porte… et ce n’était que le vent.

15 Réponses to “Ce que sème le vent…”

  1. Le chat 20 juin 2011 à 08:14 #

    Joli texte. J’aime beaucoup. Tu es très vilaine aussi.

    Vent d’hiver ou brise d’été ?

    • marlasemarre 20 juin 2011 à 08:17 #

      Comment ça je suis très vilaine ? Je me trouve plutôt docile sur ce coup là 😉 Vent de Juin, ça souffle beaucoup dernièrement.

    • marlasemarre 20 juin 2011 à 08:23 #

      L’orage non… la foudre assurément. L’air était électrique, qu’est ce que j’y peux ? (Sourire innocent)

  2. Le chat 20 juin 2011 à 08:20 #

    très vilaine d’avoir ces pensées là, avec un simple coup de vent… tu es sûre que l’orage ne s’est pas déchaîné ensuite ?

  3. Le chat 20 juin 2011 à 08:36 #

    électrique, certes. Mais la foudre ne t’a-t-elle pas laissé au contraire un vent de frustration ? ou alors l’humidité ambiante, peut-être… Mais on parle de mousson alors.

    • marlasemarre 20 juin 2011 à 08:40 #

      De la frustration ? Non… juste une agréable façon de commencer la journée.

  4. Le chat 20 juin 2011 à 08:45 #

    J’aime beaucoup. J’aime beaucoup l’orage et ses dévastations…

  5. Cy 20 juin 2011 à 10:27 #

    Bravo Marla!

    • marlasemarre 20 juin 2011 à 10:29 #

      Merci Cy, t’as reçu mon mail ?

  6. margaux33 20 juin 2011 à 10:55 #

    quel coup de vent ! tu nous électrises !

    • marlasemarre 20 juin 2011 à 10:57 #

      Contente que ce soit contagieux…

  7. lemail 21 juin 2011 à 15:42 #

    Jolie prose matinale. Morning glory façon marla

    • marlasemarre 21 juin 2011 à 15:55 #

      Need a little time to wake up
      Need a little time to wake up wake up
      Need a little time to wake up
      Need a little time to rest your mind
      You know you should so I guess you might as well

  8. Asmae 5 juillet 2011 à 12:30 #

    Spectaculaire. J’adore (et j’aime ce blog que je parcours en long et en large depuis quelques jours..)

    • marlasemarre 5 juillet 2011 à 21:32 #

      Eh bien merci, ça me touche beaucoup (si j’ose dire)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :