Tag Archives: accent

Je me suis pris un râteau

20 Sep

Forte de ma nouvelle vie d’expatriée célibataire, je suis allée faire mon marché dans un bar le week-end dernier.

Pub totalement occidental, qui pue la bière, la musique trop forte, et la frustration sexuelle (pas que celle des autres).

Je m’avance vers le bar, j’attends que le barman daigne percuter que je me tapais pas sa musique de merde plein les tympans seule face à son comptoir pour le FUN. Je passe ma commande et un Australien m’aborde.

Pas mal. Un peu fat, un peu jeune, un peu WASP mais vraiment pas dégueu. Il fera l’affaire.

Je m’appuie donc son haleine chargée, son accent à couper au couteau et notre discussion d’une banalité consternante pendant plus d’une heure. Il finit par me demander mon numéro, je lui file direct (surement commis une erreur), je lui demande le sien. Je le laisse retourner avec ses copains. Je rentre chez moi un quart d’heure après estimant avoir sécurisé le plan (là où on voit que j’avais bu, c’est que j’avais oublié la phase « on se roule une pelle avant de partir et je me trouve une excuse pour rentrer chez moi et éviter tes ronflements d’épave« ).

Je lui envoie un texto avant de dormir. Il n’a jamais répondu.

A agir comme un mec, on se prend des râteaux comme les mecs :$

La liste des choses idiotes

10 Sep

que j’ai cru bon de faire pour des hommes

  • Prendre ma pilule en continu parce que je sens qu’il va bientôt trouver le temps de me voir
  • Garder mes plus beaux sous-vêtements au fond de mon tiroir en attendant mon soir
  • Déménager à une rue de l’homme que j’aime plus que tout pour le quitter un mois après
    • Le quitter pour qu’il revienne
    • Et m’apprêter pendant 1h pour descendre les poubelles pendant des mois parce qu’il n’est jamais revenu
  • Me retenir de faire pipi pendant des heures parce que je suis chez lui et que ça me gêne TROP
  • Prétendre que je trouve « mignon » un mec qui dort en pyjama
    • C’était pas le même, mais j’ai aussi dit que je trouvais « trop chou » l’accent Alsacien
  • Cacher que je fumais à un mec que j’adulais parce qu’il trouvait les fumeurs nuls
    • Pendant 6 mois
    • Jusqu’à ce que je me rende compte que lui me cachait qu’il avait une concubine
  • Simuler une forme d’admiration devant les œuvres de l’artiste dont j’étais si éprise (alors que je trouvais ça à gerber)
  • Me taper des films d’Ingmar Bergman et trouver ça cool
  • Rire à des blagues pas drôles
    • Mais ça, c’était plus souvent dans un cadre professionnel 🙂