Tag Archives: target

Tout est une question de cible

22 Sep

En marketing, on nous apprend qu’il faut cibler le client, attirer le chaland, lui offrir ce dont il n’a pas besoin et qui ne lui correspond pas en lui faisant avaler qu’il ne peut pas s’en passer et qu’il le lui faut immédiatement. Lui vendre du rêve à prix fort, alors qu’en réalité on lui refile un produit médiocre et complètement inutile. Un peu comme la nouvelle affiche Sephora « C’est nouveau, c’est beau, il me le faut » (société de consommation, bonjour). Jusque-là, pas de grande innovation, certes.

C’est suite à une discussion entièrement ‘pour la science’ avec ma collègue pré-cougar (25 ans, son copain est un post-teen à peine majeur aux US – on est en France mais c’est pour faire international, ok ?), la conclusion évidente nous est apparue : avec les hommes aussi, tout est une question de target et de message publicitaire.

Et c’est bien là mon problème. Une incohérence totale entre ma cible et mes prises.

Je cherche essentiellement à pécho du jeune cadre dynamique, sportif, drôle, avec un minimum de stabilité, si possible 1m80, un peu nounours sans ressembler à une boule, merci (si tu te reconnais là-dedans, n’hésite pas, c’est la crise en ce moment…).

Et à mon grand désarroi, sans comprendre pourquoi, j’attire le cadre beaucoup moins dynamique, avec de la bouteille (miam ?), poivre et sel dépassé depuis quelques années, bedonnant de préférence, et pas toujours très grand. Pour exemple, le dernier en date, qui m’a trouvé « craquante », doit avoir 10 à 15 ans de plus que moi, 2 enfants, un labrador, l’équivalent de JC Convenant en terme d’humour, bref, not gonna happen. Avoir faim et crever la dalle ne sont pas la même chose, que l’on soit clairs.

Alors il faut qu’on m’explique.

J’ai deux solutions.

La première, revoir mon positionnement, les 4P et tout le marketing mix. Parce que clairement, le message ne passe pas. Et réussir à chopper du nounours sexy.

La seconde, me lancer sur un autre marché, celui des hommes grisonnants et beaucoup plus âgés. On dit qu’ils ont plus d’expérience. Mais le côté je roule en Scénic et j’ai déjà ma retraite en ligne de mire, moi, ça me donne envie de vomir dans ma bouche.

Je crois que je vais demander conseil à Lara et Ahleshistoires. Elles sauront me guider dans ce monde sans scrupules.